L'éducation sexuelle c'est pas (que) le travail des parents / de la famille

Thread original de Alistair - H Paradoxæ

Allez un troisième petit thread : pourquoi l'éducation sexuelle c'est pas (que) le travail des parents / de la famille.

Déjà tout le monde à pas des parents, ou des parents présents, à qui on peut parler, qui sont à l'écoute etc.

Ensuite les parents sont pas renseigneus sur tout, ne serai-ce que parce que certaines choses sont récentes. Typiquement la PreP (traitement preventif qui protège du VIH) par exemple. Ou peu de parents peuvent t'apprendre ce que c'est une digue dentaire et comment en fabriquer.

C'est assez probable qu'ils soient au moins un peu homophobe/transphobe/validiste ou au moins très ignorant sur le sujet. Il est peu probable que votre père cishétéro puisse vous raconter comment on fait pour recevoir une sodomie en toute sécurité.

Forcément quand on a honte (et c'est souvent le cas vu les tabous sur la sexualité) c'est pas les parents qu'on a envie de voir en premier en général.

Les parents sont pas formés à ça, y a sûrement des choses qu'ils savent pas, expliquent moins bien etc que des gens dont c'est le travail de l'expliquer.

Vu l'omniprésence des violences sexuelles, confier la prévention à une seule entité de l'éducation c'est dangereux. Dans le cas des enfants la majorités des violences sexuelles sont intrafamiliales, c'est nécessaire que des personnes extérieur enseignent le consentement et fasse de la prévention sur le sujet. Si vous comptez sur les agresseurs pour faire la prévention c'est mal barré en fait.

D'une manière générale les parents sont moins informé, moins précis, moins à l'aise que les professionnels, et en plus ça mets en danger les enfants qui auront des parents en rejet de ces sujets.

Notamment les enfant LGBT par exemple. Dire "c'est à ton père de t'expliquer le sexe" quand le père en question va te tabasser si tu dis que t'es gay, c'est irresponsable.

Ah et aussi : y a beaucoup de parents qui pourront répondre sinon leur demande mais qui feront pas le premier pas. Avoir des explications à l'école ça permet de pas avoir à demander d'une manière général. Ça fait qu'on mets pas sur l'enfant le poids de décider d'en parler a qui que ce soit. Et ça peut aussi ouvrir la discussion dans la famille (aujourd'hui à l'école j'ai appris que...) les deux se nourrissent.